26 mars 2018

Vous le savez comme moi :  » Ça va mal à la shop!  »

Le ministre Barrette dit être ouvert à améliorer les choses et être à l’écoute… Par contre, il continu ses actions en demandant aux professionnels de la santé plus de statistiques. À croire que ces statistiques soignent les gens.

Dans le contexte d’épuisement, de surcharge, de diminution de l’accessibilité et qualité de services, une fois de plus, il adopte des amendements à la loi afin de vous enterrer sous des  » paperasses  » de statistiques. Vous serez alors plus heureux au travail et les patients seront mieux soignés. Nous avons de grands doutes, M. Barrette.

 

Pier-Luc Bujold, président