1957 : Formation du SYNDICAT PROFESSIONNEL DES INFIRMIÈRES CATHOLIQUES DU DIOCÈSE DE RIMOUSKI au sein de l’Association des garde-malades catholiques licenciées. À cette époque, le syndicat possède comme centres l’Hôpital Saint-Joseph de Rimouski (40 infirmières) et le Sanatorium Saint-Georges de Mont-Joli (6 infirmières). Les autres centres de la région font partie du SPIC Québec.

1958 : La première convention collective est signée régionalement. Elle est négociée avec les administrations hospitalières.

1962 : Les infirmières ont droit à un mois de vacances après 10 ans de service.

1964 : Le droit de grève est accordé. On se plaint d’une pénurie d’infirmières dans le Bas Saint-Laurent, la Gaspésie et les Iles-de-la-Madeleine.

1965 : On compte 103 infirmières dans le SPIC-BSL. C’est la première négociation provinciale avec la FSPIC.

1968 : Les premières démarches sont entreprises pour syndiquer les infirmiers avec le SPIC-BSL. Le SPIC-BSL devient le SPIBSL.

1974 : Transfert des unités sanitaires dans le DSC : augmentation du nombre d’accréditations.

1975 : L’Hôpital d’Amqui devient syndiqué avec le SPIIBSL.

1976 : C’est l’arrivée des CLSC.

1978 : Première grève des infirmières du SPIIBSL. Neuf centres sont maraudés. Les autres deviennent SPIIBSL.

1980 : Première présidence à être libérée à temps plein.

1985 : On compte 27 centres.

1988 : Le SPIIBSL s’affilie à la CEQ. Il devient le SIIEQ (Syndicat des infirmières et infirmiers de l’Est du Québec).

1997 : Le SIIEQ rejoint les rangs de la FIIQ (Fédération des infirmières et infirmiers du Québec).

1999 : Le SIIEQ retrouve ses racines en joignant les rangs de la CSQ.

2005 : Après l’application de la loi 30 et les votes d’allégeance syndicale, le SIIEQ a dorénavant plus de 1600 membres (infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes). Perdu Amqui et les Iles.

2008 : Mise en place du secrétariat intersyndical des services publics concernant CSQ-FIQ-SPGQ-SFSQ et APTS. Le SIIEQ (Syndicat des infirmières et infirmiers de l’Est-du-Québec) devient le SIIIEQ (Syndicat des infirmières, infirmières auxiliaires et inhalothérapeutes de l’Est-du-Québec)

2009 : Protocole de négociation et de non-maraudage en front commun. 425,000 travailleurs négocient ensemble leur renouvellement de convention collective.

2015: Loi 10: Fusion des quatre CSSS de la Gaspésie pour devenir le CISSS de la Gaspésie et fusion des huit CSSS du Bas-Saint-Laurent pour devenir le CISSS du Bas-Saint-Laurent

2017: Le SIIIEQ obtient l’accréditation du CISSS de la Gaspésie et perd l’accréditation du Bas-Saint-Laurent